Courses sans liste clairement établie, facture trop chère, enfants difficiles à table, et gaspillage alimentaire. Voici en quoi se résumait ma “gestion” des repas auparavant. J’achetais mes produits sans savoir réellement ce que j’allais préparer, me tournant vers les produits  habituels. Je grognais lorsque le temps de payer ce chariot était venu. Je grondais mes enfants qui refusaient de manger leurs assiettes. Et enfin il ne me restait plus qu’à trier le réfrigérateur et à jeter ce que je n’avais pas utilisé de la semaine. Vous vous reconnaissez dans ces lignes? Ce n’est plus mon cas depuis quelques mois, car je me suis décidée à changer drastiquement la gestion des courses alimentaires. Comment organiser son menu de la semaine? Je vous explique tout de ce pas!

Pourquoi planifier son menu?

On pourrait se dire que s’asseoir pour planifier à l’avance ses repas est une perte de temps. Il n’en est rien! Le temps “perdu” à chercher des recettes, et à établir votre liste de courses en conséquence, vous permettra de gagner bien plus de temps le reste de la semaine. Voici les avantages que j’ai observé en réalisant mon menu:

Une meilleure gestion des goûts de chacun

En choisissant à l’avance mes repas, j’adapte les recettes en fonction des préférences des membres de la famille. Qu’il y ait des aversions ou des intolérances alimentaires, il est plus facile de prévoir à l’avance ce que l’on va acheter pour satisfaire tout ce beau monde. Je me réserve quelques repas par semaine sans prendre en compte les préférences des enfants. Car à leur âge (3 et 5 ans), l’idéal pour eux serait des nuggets et des frites à chaque repas!

Une meilleure alimentation

Préparant mon planning des menus sur papier, je vois plus facilement lorsque je réalise des journées trop riches, et dispose autrement les repas dans la semaine. On évite raclette et burger le même jour. Je n’hésite pas à prévoir parfois des repas riches (il faut se faire plaisir!), mais privilégie une soupe ou une salade le soir. Le fait de poser les recettes noir sur blanc m’incite également à réaliser davantage les repas maison: on mange moins de plats transformés, et en cas de journée trop chargée, je prévois de préparer un repas la veille pour n’avoir plus qu’à le réchauffer le lendemain. Les nouilles sautées et la tartiflette sont meilleures le lendemain, n’est-ce pas?

Les courses sont moins chères

N’achetant que le nécessaire pour réaliser les recettes de la semaine, la facture alimentaire est fortement réduite. Achetant les quantités adéquates, je n’ai presque jamais de restes, et limite aussi le stockage de denrées périssables à la maison. Je n’hésite pas d’ailleurs à faire un tour du côté des rayons de vrac, je peux ainsi choisir ma quantité au gramme près!

Le gaspillage est réduit

En parlant de denrées périssables, le fait d’acheter la juste quantité évite de devoir jeter des légumes en fin de semaine. Tout est utilisé dans le frigo, et il n’est pas rempli à raz-bord. De plus, je ne trie plus mon frigo chaque semaine, car tout ce que j’achète est utilisé. Je ne réalise qu’un petit tri une fois par mois, pour les sauces et les autres produits que l’on achète pour plusieurs utilisations.

Plus d’hésitations le soir

Pas de (mauvaise) surprise! Le frigo dispose de tout ce qu’il faut pour les plats prévus, et on connaît à l’avance les repas. Lorsque le moment de la préparation du repas arrive, pas de doute, on sait ce qu’il y a à faire! Petite astuce en passant : j’aime nous laisser un repas non planifié chaque semaine: pour manger les restes ou pour la soirée restaurant de la semaine!

Comment planifier son menu?

Garder ses recettes favorites à portée de main

Créez un carnet de recettes, sur format numérique ou en version papier. Idéalement, chaque recette aura les ingrédients déjà adaptés pour le nombre de personnes dans la famille (pour ne pas avoir à recalculer par la suite).

Commencez tranquillement avec vos recettes les plus souvent réalisées, puis ajoutez-en au fur et à mesure de vos découvertes. Venez jeter un coup d’œil à la catégorie Recettes du site pour vous donner de l’inspiration.

Réaliser sa liste de courses en même temps que son menu

Organisez votre liste de courses par catégorie, cela vous évitera des allers et retours dans votre supermarché. Si vous préférez acheter vos fruits et légumes au marché, n’hésitez pas à les lister séparément. Cela vaut aussi si vous privilégiez l’achat de certains produits en magasin bio.

3 bonus à télécharger

Afin de vous faciliter vos courses et vos menus, je vous propose de télécharger trois modèles à imprimer: une recette vierge, un menu de la semaine, et une liste de courses.

Recette à imprimer

Pour une visualisation claire de vos recettes. Vous pouvez écrire le titre d’une couleur différente si la recette est salée ou sucrée.

Menu à imprimer

Pour vous faciliter la semaine, et s’organiser plus facilement. Vous pouvez organiser vos petits déjeuners, vos déjeuners, vos diners, ou les trois à la fois. Vous pouvez plastifier le menu une fois imprimé, pour pouvoir le réutiliser à l’infini! Il suffira de le remplir avec un marqueur pour tableau blanc, et le passer sous l’eau dès que la semaine est finie!

Liste de courses à imprimer

Avec des catégories pour vous faciliter la vie lors de vos courses, et une catégorie “autre” pour y ajouter la catégorie qui pourrait vous manquer en fonction de vos habitudes alimentaires (bio, hygiène, etc…)

Et vous, faites-vous vos courses après avoir établi votre menu de la semaine? Est-ce que vous achetez la juste quantité? Avez-vous d’autres astuces à partager? N’hésitez pas à partager cela en commentaire.

Partagez ceci où vous voulez!

No responses yet

Laissez un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :